Un allié contre les émissions de CO2 dans l'habitat

Exigeant très peu d'énergie pour sa fabrication, le polystyrène expansé permet également d'en économiser beaucoup lorsqu'il est choisi comme isolant thermique et participe ainsi directement à la réduction de l'effet de serre.

De même, en n'utilisant ni CFC, HCFC, ou HFC (gaz fluorés destructeurs de la couche d’ozone) et uniquement de la vapeur d'eau pour sa fabrication, le polystyrène expansé préserve autant les ressources naturelles que la couche d'ozone.

Comparer pour mieux isoler

Voici l'exemple d'une simulation réalisée avec la Boîte À Outil Promodul sur une maison individuelle située en région Île-de-France.

Caractéristiques de la maison :

  • R + combles aménagés et vide-sanitaire
  • Surface habitable = 115 m2
  • Surface murs = 110 m2
  • Surface toiture = 62 m2
  • Surface plancher = 60 m2
  • Surface vitrages = 13 m2
  • Chauffage et eau chaude sanitaire : fioul
  • Ventilation naturelle
  • Menuiseries bois simple vitrage

Remarque : Pour éviter toutes moisissures ou humidité, il est fortement recommandé de mettre en place un système de ventilation mécanique contrôlée (VMC) après avoir isolé.

Alerte

Que signifient les lettres de A à G ?
La quantité de CO2 dégagée par l'habitat est évaluée sur une échelle allant de la plus faible (A) à la plus élevée (G). Facile pour voir où en est le logement concerné !


Le saviez-vous ?

Une consommation nulle dans le bâtiment ?
Oui, c’est possible !
Car aujourd'hui, construire un bâtiment produisant davantage d'énergie qu'il n'en consomme, les professionnels savent faire ! Comment ?
En optimisant l'isolation, la ventilation, l'étanchéité et en installant des équipements comme les panneaux solaires, les éoliennes… Exactement comme cela est fait dans les maisons passives où les consommations d'énergie frôlent le 0 absolu !