Une performance thermique qui résiste au temps

La qualité d’un isolant est caractérisée par sa résistance thermique (exprimée en m2.K/W).
Plus celle-ci est importante, plus l’isolant réduira les déperditions de chaleur. Évaluée par des organismes certificateurs comme l’ACERMI, cette résistance thermique est calculée à partir de l’épaisseur et de la conductivité thermique du matériau isolant.

Qu'est-ce que la conductivité thermique ?
La capacité du matériau à conduire plus ou moins la chaleur. Ainsi, plus le matériau est isolant, plus sa conductivité thermique est faible.
Par exemple, le cuivre (matériau très conducteur) a une conductivité thermique de 230 W/m.K alors que celle du polystyrène expansé est comprise entre 0,038 et 0,030 W/m.K.

La performance thermique est un paramètre très important à prendre en compte dans le choix de l’isolant puisqu’elle conditionne la réduction de la facture de chauffage et l’amélioration du confort.


Le choix de la performance thermique et du type de produit à mettre en oeuvre seront fonction :

  • Du type de paroi (sol, mur, toiture)
  • Des exigences réglementaires (en neuf ou en rénovation)
  • Du niveau d’aides financières
  • Des contraintes propres aux locaux et à la paroi (espace disponible, état de surface permettant le collage, planéité et régularité des aplombs).

Une performance thermique qui résiste au temps

Les raisons de la pérennité

La performance thermique du polystyrène expansé s'explique par différents facteurs :

Les fondamentaux à ne pas oublier

Deux éléments sont à considérer lors de l'achat ou de l'installation de votre isolant : sa performance thermique et la constance de celle-ci dans le temps. En effet, que votre maison à isoler soit récente ou ancienne, elle doit bénéficier d'un isolant qui vous donne satisfaction dans le temps. Et un isolant qui dure dit isolation thermique qui perdure elle aussi sans se dégrader !

Les responsables de la dégradation

On en compte deux principaux :
  • Les dimensions changeantes du produit : s'assurer qu'elles ne bougeront pas en évitant les tassements naturels ou provoqués, les mouvements dus aux déplacements de l'isolant…
  • Sa capacité à rester sec : la présence d'eau dans un isolant dégrade fortement ses performances. Il est donc nécessaire de vérifier qu'il n'absorbe pas l'eau.